Préparer la chambre de son bébé et plus encore 

Les besoins du bébé sont très différents de ceux des adultes. Le cerveau humain est conçu pour traiter les informations et répondre rapidement aux stimuli. Il est également conçu pour bien dormir, se réveiller le matin et être alerte à tout moment. Cependant, le cerveau du nourrisson n’est pas encore complètement développé et il traite les informations lentement, ce qui peut entraîner des problèmes de sommeil ou de réveil trop tôt le matin. Il est courant que les bébés pleurent et s’agitent lorsqu’ils ne se sentent pas bien. Ils peuvent ne pas avoir sommeil et repoussent souvent la tétine, le biberon ou la couverture du bébé. Les Soins bébé sont essentiels, mais pour cela il faut bien connaitre les besoins du nourrisson.

Lire la Suite

Nos conseils pour bien dormir avec un bébé

Dormir avec bébé n’est pas une mince affaire. Le partage de ce lieu cosy qui est le lit, lui procure de nombreux avantages, mais présente toutefois des risques plutôt graves. Pour que cette expérience soit ainsi rassurante, tant pour les parents que pour l’enfant, voici quelques précautions à prendre.

 

Soyez d’abord convaincus de ce choix 

Comme la parentalité implique aussi bien la mère que le père, le cododo est donc une démarche qui se décide à deux. Il est essentiel que chacun soit d’accord avec ce désir de faire dormir le bébé dans le lit parental, afin d’éviter toute forme de discorde pouvant affecter la vie conjugale. Sachez que la prise en charge d’un nourrisson ne se limite pas à comment choisir son matelas.

Son bien-être et sa santé mentale dépendent surtout de l’harmonie et de l’amour partagés entre ses parents. Si la tension règne donc au sein du couple, le bébé va le ressentir, et lui-même ne se sentira pas à l’aise par rapport à la situation. D’où la nécessité d’en discuter sérieusement bien avant même la naissance.

Offrez-lui un espace nuit sécurisé

Aussi étrange que cela puisse paraître, un nourrisson est beaucoup plus en sécurité lorsqu’il dort seul que lorsqu’il partage le couchage de ses parents. Ce petit être dans un si grand mobilier, avec de si grandes couvertures, et des adultes qui dorment profondément, risque de s’étouffer ou de se faire écraser à tout moment. Pour qu’il soit ainsi en sécurité durant son sommeil, assurez-vous d’être sobres. Si vous avez bu ou avez pris des stupéfiants, ne faites pas dormir votre enfant à vos côtés.

Ne partagez pas non plus votre lit avec le bébé si vous fumez des cigarettes électroniques ou si vous prenez des médicaments qui favorisent l’endormissement. Avant d’opter pour le cododo, tenez-vous prêt à changer votre hygiène de vie en général.

Faites en sorte que bébé adopte la bonne posture 

Pour dormir en toute sécurité, un bébé doit être allongé sur le dos sur une surface ferme. Sa tête doit être bien dégagée, et sa couverture doit être la plus légère possible. Il faut surtout que l’enfant ait sa propre couverture et qu’il n’utilise pas celle de ses parents. Dans l’idéal, optez pour une gigoteuse à la place d’une couette, d’un édredon ou d’un plaid. De cette manière, même s’il bouge, il ne risque pas de faire remonter une couette sur son visage au risque des’étouffer.

Dégagez bien son coin sommeil

Pour bien dormir, votre bébé et vous avez besoin d’un matelas confortable ; et le confort ne se limite pas seulement à une literie de bonne qualité. En effet, pour profiter d’un sommeil paisible, vous devez aussi vous débarrasser de tout accessoire encombrant, pouvant compromettre la sécurité de l’enfant. Les oreillers en trop, les peluches, les paquets de couches, etc. ne doivent aucunement se trouver dans le lit. Même en dehors du couchage, évitez de placer ces objets en hauteur. En plus de faire du bruit s’ils tombent, ils risquent d’atterrir sur le bébé et occasionner un accident.

Mettez le bébé à la bonne place

Quelles que soient la taille de votre chambre et les dimensions de votre lit, le bébé ne doit jamais être placé entre ses deux parents. Pour son confort et sa sécurité, mettez-le plutôt entre le mur et sa maman. En effet, l’instinct maternel reste toujours au plus haut niveau pour permettre à la mère d’intervenir plus rapidement en cas d’incident. Dans tous les cas, évitez de tourner le dos à l’enfant. Allongée sur le côté, mettez-vous face au bébé, sans toutefois vous en approcher de trop près au risque de l’étouffer. Cette posture reste d’ailleurs l’idéal si vous l’allaitez quand il se réveille la nuit. De cette manière, vous ne serez pas obligée de le faire sortir du lit pour le prendre dans vos bras et lui donner le sein.

Dormir avec deux enfants dans le même lit : comment s’y prendre ?

Dormir avec un enfant n’est déjà pas simple. Alors, quand le grand frère ou la grande sœur veut aussi faire partie de l’aventure, vous devez à tout prix redoubler de vigilance. Pour ne prendre aucun risque, les parents doivent impérativement dormir au milieu, et les deux enfants de part et d’autre du lit. Placez le plus jeune du côté de la maman pour des raisons pratiques, mais maintenez toujours les mesures de sécurité citées plus haut, même à l’endroit de l’aîné.

Pour bien dormir avec un bébé, l’essentiel est de toujours rester sur vos gardes. La sécurité de votre enfant est entre vos mains, raison pour laquelle vous devez être vigilant en permanence.

Quelles questions poser à une assistante maternelle avant de lui confier son bébé ?

Lorsqu’il s’agit de trouver la bonne personne pour s’occuper de votre enfant, vous devez vous assurer de poser les bonnes questions. L’une des décisions les plus importantes qu’un parent doit prendre est de savoir qui s’occupera de son enfant lorsqu’il ne sera pas là. C’est pourquoi il est important de poser les bonnes questions avant de lui confier votre enfant. Voici quelques questions que vous pouvez poser lors du premier entretien.

Lire la Suite

Comment choisir le bon pyjama pour bébé pour votre petit ?

Votre bébé dort bien dans une combinaison de nuit parfaite, et cela ne sera possible que si vous achetez le bon pyjama pour votre enfant. Si vous achetez un pyjama mal ajusté, cela peut perturber le sommeil de votre enfant et il vous réveillera sans cesse.

Par conséquent, lorsque vous achetez un pyjama pour bébé, vous devez tenir compte de certains facteurs essentiels. C’est ce que nous allons aborder ci-dessous dans cet article. Continuez de le lire !


Lire la Suite

5 conseils pour acheter un manteau pour enfant

Pour rester au sec et au chaud pendant les périodes d’intempéries et d’hiver, l’enfant a besoin d’un manteau. Acheter ce survêtement incontournable lui permettra de supporter le froid. Encore faut-il savoir comment le choisir. Voici cinq conseils importants à prendre en compte pour bien choisir le pardessus qui convient à votre enfant.

Manteau pour enfant : penser confort

C’est une pièce vestimentaire contre le froid indispensable pour vos petits. Son confort est donc le premier critère à prendre en considération lors de l’achat. Que ce soit dans le cas d’un manteau fille ou garçon, c’est important que votre enfant puisse y être libre de ses mouvements. Il doit être capable d’y faire tout et d’y être épanoui sans que celui-ci soit trop grand pour sa taille.

Penser au confort de votre bout de chou dans son pardessus, c’est choisir la bonne taille et des matières plus souples. Cela devrait lui permettre de courir, sauter ou glisser à l’extérieur sans crainte.

Choisir la qualité

Il est nécessaire de faire le choix de la qualité quand on veut acheter un manteau fille ou garçon. Pour cela, prenez soin de regarder la texture et le renforcement du tissu sur les parties stratégiques. La confection du survêtement que vous allez choisir doit être réalisée avec des matériaux de qualité. La qualité de la fermeture éclair devrait également vous alerter. Vérifiez donc qu’elle s’ouvre et se ferme correctement.

En plus d’avoir une résistance à toute épreuve, un survêtement de qualité doit aussi être parfaitement isolé. Pensez donc à bien lire les étiquettes indiquant les niveaux de résistance au froid et d’isolation. Évidemment, cela peut vous revenir un peu plus cher. Pourtant, ça en vaut le coup pour le bonheur de votre progéniture.

Privilégier la durabilité

Acheter un survêtement confortable, de qualité et tendance, c’est bien. Offrir un manteau durable à son petit est encore mieux. En effet, il serait profitable de choisir un manteau qui ne se démode pas. Votre enfant pourra le porter pendant longtemps en dépit des nombreux lavages.

Privilégier la durabilité lors de l’achat, c’est faire confiance à des matériaux de confection écoresponsables. Cela a aussi bien d’autres avantages. Vous pourrez par exemple revendre ou échanger ce pardessus ou encore en faire don.

Examiner l’ajustement du manteau

L’ajustement du futur vêtement contre le froid de votre enfant est un autre critère important à prendre en compte avant de l’acheter. Ne vous privez donc pas de le tester afin de détecter de possibles anomalies.

D’abord, examinez que le col se ferme bien au niveau du cou et le couvre bien.

Ensuite, vérifiez que les poignées s’ajustent aisément afin que l’enfant puisse entrer ses mains plus facilement. Le vêtement que vous avez choisi doit avoir un ourlet en bas servant à le serrer au corps et à empêcher l’entrée de courants d’air froid et de neige.

Aussi, qu’en est-il du capuchon ? Est-il parfaitement ajusté ? Est-il suffisamment grand pour supporter un casque, ou encore une nuque ? Vérifiez tous ces aspects.

Tester l’imperméabilité

Vérifier l’imperméabilité du manteau avant d’acheter est un impératif pour ne pas avoir de regret après votre achat. Votre progéniture pourrait glisser dans la neige, s’asseoir sur ses genoux ou d’ailleurs à même le sol. Il peut aussi être surpris par les intempéries. Sa veste ne devrait donc pas laisser passer de l’eau.

Un survêtement imperméable ne permet pas seulement à votre enfant de tenir au sec. C’est également une solution efficace contre l’hypothermie. Vérifiez donc que celui que vous voulez acheter comporte une membrane qui empêche l’eau de s’infiltrer. Cela est indispensable pour la sécurité de votre enfant pendant les périodes hivernales et d’intempéries.

En résumé, si l’ajustement et l’imperméabilité doivent guider votre choix, le confort, la qualité et la durabilité d’un manteau sont tout aussi importants.

Bébé fait sa rentrée à la crèche, comment s’y préparer ?

creche bebe

Après la naissance d’un enfant, il arrive un moment où les parents doivent retourner travailler. Ils disposent alors de certains moyens pour faire garder leur bébé. La crèche en fait partie. C’est même le meilleur mode de garde. En effet, celle-ci veille au bon développement de chaque bébé qu’elle accueille. Ainsi, les enfants qui ont fréquenté une crèche se comportent mieux et sont plus sociables. Malgré ces avantages, la séparation entre une maman et son enfant peut être pénible lorsque ce dernier rentre en crèche. C’est pourquoi il faut bien préparer ce moment. Découvrez les astuces pour y arriver.

Prévoir un temps d’adaptation

Que votre bébé entre dans une crèche d’entreprise ou dans toute autre crèche, cela nécessite un temps d’adaptation. Cela peut durer une à deux semaines. Cela vous donne, ainsi qu’à votre enfant, le temps de s’adapter progressivement à cette nouvelle situation. Votre enfant a besoin de ce temps pour se familiariser à l’environnement nouveau de la crèche. Vous en aurez besoin pour vous habituer à votre nouveau rythme de vie. Les professionnels ont également besoin de ce temps pour établir des liens et des repères avec les enfants.

Les premiers jours en crèche de votre bébé peuvent être difficiles. Vous devez donc bien les préparer. Pensez à prendre quelques jours de congé. De cette façon, vous pourrez rester quelques heures avec votre enfant dans la crèche. Ce, afin de l’aider à s’habituer aux lieux et aux nouvelles personnes qui s’y trouvent.

Communiquer avec le personnel de la crèche

Durant les heures où vous restez avec votre enfant dans la crèche, une éducatrice restera à vos côtés. Profitez de cette occasion pour faire connaissance avec elle et pour lui communiquer les habitudes de votre bébé. C’est également le moment idéal pour poser toutes les questions que vous voulez.

En dehors du temps d’adaptation, vous devez aussi communiquer régulièrement avec le personnel. Ce, principalement dans le but de suivre l’évolution de votre enfant.

Parler à son enfant

Même si votre enfant ne parle pas encore, il comprend et perçoit le changement. Alors parlez-lui de ce qui l’attend. Expliquez-lui la situation avec des termes simples et clairs. Dites-lui honnêtement que vous devez reprendre le travail. Et qu’il va devoir rejoindre un endroit avec plein d’autres enfants. Évitez de pleurer même si vous êtes triste à l’idée de la séparation. Cela aura des impacts sur votre bébé. Il ne va pas vouloir aller en crèche si cela vous rend triste. Alors restez calme. Dites-lui que vous êtes heureuse qu’il puisse se faire des camarades, mais qu’il va beaucoup vous manquer. Précisez aussi que la séparation sera temporaire et que vous allez vous retrouver le soir. Cela le rassurera.

Faire confiance aux professionnels de la crèche

Cette étape est très importante, que votre bébé entre dans une crèche d’entreprise ou un autre type de crèche. Pendant le temps d’adaptation, observez comment l’éducatrice s’occupe de votre enfant. N’hésitez pas à lui faire des remarques. Cela vous permettra d’établir une relation de confiance avec elle. En outre, tous les intervenants de la crèche sont diplômés et formés. Vous pouvez leur faire entièrement confiance.

Penser aux routines et aux objets de réconfort

Après le temps d’adaptation, la routine va s’installer. Essayez de la préserver du mieux que vous le pouvez. Sinon, cela va désorienter votre enfant. De plus, il a besoin de stabilité après le changement qu’il vient de vivre. Pour y arriver :

  • Ne changez pas tout le temps les horaires de crèche de votre enfant. Il a besoin de repères.
  • Évitez les câlins à rallonge un jour si vous n’allez pas le refaire le lendemain.
  • Évitez aussi d’être en retard au moment de récupérer votre bébé le soir.
  • Misez sur les objets de transition pour le réconforter (son doudou, sa tétine, une photo de vous…).

Comment nourrir son bébé sans trop de mal ?

Après 9 bons mois d’attente, vous voici enfin en l’honorable présence de bébé. Comme nous le savons tous, un nouveau-né est un bien très délicat dont il faut extrêmement prendre soin.

L’allaitement : comment y parvenir avec aisance ?

Allaiter un bébé, c’est la manière la plus naturelle de le nourrir. D’ailleurs, plusieurs études indiquent le lait maternel comme étant le meilleur aliment pour un nouveau-né. Cette substance lactée contient tout ce qu’il faut pour que votre bébé survive et grandisse normalement.       

 

Lire la Suite

Les enfants et la musique : les avantages de la musique dans le développement de l’enfant

Le chant et la musique jouent un rôle important dans notre culture. Vous trouverez la musique présente dans de nombreux aspects de notre vie : théâtre, télévision, cinéma, culte, fêtes, célébrations et cérémonies gouvernementales et militaires. À la maison, la musique peut faire partie de la culture de notre famille.`

Dès la naissance, les parents utilisent instinctivement la musique pour calmer et apaiser les enfants, pour exprimer l’amour et la joie, et pour s’engager et interagir. Les parents peuvent s’appuyer sur ces instincts naturels en apprenant comment la musique peut avoir un impact sur le développement de l’enfant, améliorer le développement social et bénéficier aux enfants de tous âges.

Lire la Suite

Shooting photo pour futurs parents dans le 92

Vous souhaitez faire recours à un photographe grossesse dans le 92 ? Bain de Lumière est la solution pour vous. C’est un prestataire de service spécialisé dans la photographie professionnelle. Un photographe expérimenté mettra son savoir-faire à votre service pour réaliser de belles photos de grossesse. Le studio de photographie professionnelle de Bain de Lumière vous accueillera pour réaliser des photos de grossesse soignées.

Lire la Suite